Dans les médias

[LE PATRIOTE] | 10 juin | Publication du communiqué de presse

[LIGNE 16] | 11 juin | Mobilisation « Toutes aux frontières » à Nice

Samedi 5 juin 2021 a eu lieu la grande mobilisation transnationale « Toutes aux frontières » pour dire non aux politiques migratoires européennes actuelles, non à la militarisation des frontières, la criminalisation des personnes migrantes et des solidaires, les violences faites aux femmes, enfants et minorités de genre et sexuelles sur la route de l’exil. Organisée depuis de longs mois par plusieurs collectifs, associations, syndicats et féministes de tous les pays d’Europe qui ne baissent pas les bras, cette manifestation a rassemblé plus de 3000 personnes à Nice avec des citoyens qui sont sur le terrain, des vélos venus de Suisse, de Belgique, de Grenoble, des femmes réfugiées venues soutenir d’autres qui sont encore dans des conditions de survie extrême, avec des paroles d’espoir, contre la violence. Lire le reportage très complet de ligne 16 avec des photos, des vidéos et les interviews (audio) de :

  • Elisabeth de la CIMADE 
  • Maguy de l’Union des femmes du monde GAMS
  • Amélie de l’Assemblée PACA-Ligurie
  • et de militants interviewées tout à long de la manifestation: Lou, militante niçoise, Cristou et Monique de Briançon Marie-Thérèse de Toulouse

[FR3 REGIONS] | 07 juin | Une marche féministe rassemble plusieurs milliers de personnes à Nice

Deux à trois mille personnes ont défilé ce samedi après-midi à Nice derrière la banderole de « Toutes aux frontières ! » pour dénoncer notamment « les politiques migratoires européennes ».

[INTERNATIONAL VIEW POINT] | 10 juin | All to the borders! A successful feminist and internationalist demonstration despite indifference and repression

About 5,000 people came to Nice on Saturday 5 June to demonstrate for a Europe without walls. The aim was to make demands specifically concerning women, lesbians and trans people who suffer unbearable violence on their way into exile: for freedom of movement, for a dignified welcome, against all borders… read the article

[LUNDI MATIN] | 10 juin | Noir et violet par Leïla Chaix

Ce week-end à Nice, des milliers de féministes se sont retrouvées pour manifester contre toutes les frontières. Notre reporter Leïla Chaix y était et nous raconte.

J’arrive sur la Place Masséna vers 10:30 du matin. Le soleil tape et il fait chaud. Je repère rapidement plusieurs femmes, elles sont habillées en violet. Elles portent des casquettes blanches parfois, parfois des drapeaux enroulés. Certains violets sont plutôt clairs, certains violets sont très très vifs, quasiment bleus et très profonds, presqu’agressifs. Le rassemblement est à 11h, il est sensé y avoir des chants. J’ai envie de les voir de loin, toutes ces nanas qui se rassemblent, sans réellement se ressembler. Lire la suite

[ACTU] | 6 juin | Retour en images sur la manifestation féministe à Nice : « Toutes aux frontières »

Elles étaient des milliers à se rassembler samedi 5 juin à Nice (Alpes-Maritimes) pour la première manifestation « Toutes aux frontières ». Retour en images. Voir l’article

[FRANCE BLEU] | 6 juin | VIDÉOS – Des milliers de féministes réunies sur la manifestation « Toutes aux frontières » de Nice

Dans les rues de Nice (Alpes-Maritimes), des femmes et des hommes féministes étaient des milliers à déambuler pour la manifestation « Toutes aux frontières », samedi 5 juin après-midi. voir les vidéos et l’article

[SUD OUEST] | 5 juin | Bordeaux : l’assemblée féministe mobilisée pour les femmes migrantes

Une trentaine de représentantes de l’assemblée féministe de Bordeaux s’est réunie ce samedi 5 juin, en marge d’une manifestation à Nice, pour alerter sur le sort des migrantes. Lire plus

[ACTU.FR] | 6 juin | Des milliers de féministes de toute l’Europe attendues ce samedi à Nice, c’est une première

Environ 5 000 personnes sont attendues à Nice (Alpes-Maritimes) pour une manifestation féministe européenne contre les politiques migratoires de l’UE. (©DR)

Ce 5 juin 2021, des milliers de féministes européennes sont attendues à Nice (Alpes-Maritimes) pour un rassemblement historique « Toutes aux frontières ». Lire l’article de Marylène Iapichino

[L’INDEPENDANT] | 5 juin | Pyrénées-Orientales : elles ont manifesté au Perthus pour les droits des migrantes

  • Les manifestantes voulaient soutenir symboliquement le grand rassemblement "Toutes aux frontières" de Nice. Les manifestantes voulaient soutenir symboliquement le grand rassemblement « Toutes aux frontières » de Nice.
  • Une quarantaine de femmes venues de toutes les Pyrénées-Orientales ainsi que de Toulouse et de l’Aude pour quelques-unes, ont défilé ce samedi 5 juin 2021 au Perthus en soutien à la grande manifestation de Nice « Toutes aux frontières ». Lire plus

[RAPPORT DE FORCE] | 4 juin | Toutes aux frontières : prolonger le 8 mars autour de la question des migrations

Mais qu’est-ce donc que cette manifestation jamais vue encore qui projette de rassembler entre 5 000 et 10 000 personnes autour de la défense des femmes, lesbiennes, trans, victimes de violences lors des migrations ? Lire la suite

[IMPERIAPOST.IT] Toutes Aux Frontières! & Non Una di Meno

Nizza, “Toutes aux frontières”: Non Una di Meno del ponente ligure alla manifestazione femminista. “Questa terra è di tutti”. Lire plus

[LE RAVI] | 5 juin | Toutes Aux Frontières dans le Ravi

Toutes aux frontières ! Rendez-vous à Nice, ce samedi 5 juin (dès 11h00, place Massena) « pour une Europe sans murailles et dire non à la politique migratoire européenne« . Au programme : chorales, danses, performances, débats, manifestation (mixte). A l’initiative d’un réseau européen féministe de résistance. Voir la brève

[NICE MATIN] | 4 juin | Toutes Aux Frontières dans l’édition de Nice-Matin

Ce samedi 5 juin une centaine d’associations féministes sont attendues à Nice pour une grande manifestation baptisée « Toutes aux frontières ». Voici tout ce que l’on sait sur ce rassemblement. Lire la suite

[FRANCE BLEU AZUR] Pinar Selek invitée sur France Bleu Azur ce matin (4 juin) dans Le Témoin de l’Actu animée par Sébastien Germain

« C’est le premier grand rendez-vous des féministes européennes, il aura lieu à Nice ce samedi.  Elles ont prévu de manifester entre Masséna et Garibaldi et sur la Promenade des Anglais toute l’après-midi pour défendre, notamment, les femmes migrantes qui subissent des violences de toutes sortes. Le rassemblement débute dès 11 heures place Masséna. La marche partira de la place à 13 heures 30 jusqu’à la place Garibaldi en passant par la Promenade des anglais où les féministes ont prévu de brandir des cerf volants : un symbole de voyage, de liberté et en même temps de grande fragilité. L’écrivaine turque exilée à Nice Pinar Selek est à l’initiative de ce projet. Invitée du 8h20 elle nous explique que ce mouvement : « ouvre la porte à tous, femmes, hommes, de toutes sexualités, de toutes nationalités ». Pinar Selek veut défendre les femmes qui comme elle ont pris la route de l’exil. mais qui dit elle « sont invisibles on en parle jamais alors qu’elles sont plus nombreuses que les hommes et les enfants, elles représentent 54% des migrants ». Elles subissent des violences, de la prostitution. Le quotidien de ces femmes peut souvent être cruel : « Des femmes subissent des violences, de la prostitution, de l’esclavagisme également. » Les organisatrices tablent sur au moins 5 000 participants. »  


[L’HUMANITE ] Paris | 4 Juin | « Notre action veut rendre visible ce qui ne l’est pas, clame la militante. Elle est bien sûr ouverte à tous, mais cette fois-ci le féminin l’emportera sur le masculin. Durant sa trajectoire migratoire, toute personne non conforme à l’ordre patriarcal est cible de violences sexistes. Féministes habitantes de l’Europe, nous allons déployer nos forces pour rendre visible ce qui ne l’est pas, en dénonçant les frontières politiques, constructions viriles et militaristes, fondées sur des guerres, des violences et des morts. » propos de Pina Selek rapportés par Émilien Urbach dans le journal l’Humanité. Lire l’article

Retrouver dans ce même numéro de l’Humanité, une interview de DANA OSI, réfugiée bulgare, femme transgenre, fondatrice de l’association Atca. lire ici


[20 MINUTES ] Nice |3 Juin | « Pour une fois, ce seront des exilées qui parleront au nom des Européens. Kurde, Arménienne, trans, femme, nous avons des revendications collectives qui critiquent cette politique qui crée un monde de guerre et de violences aux frontières. » Pina Selek interviewée par Elise Martin dans le journal 20 Minutes. Lire l’article

20 Minutes : Pourquoi ce symbole du cerf-volant ?

Pinar S. : Si vous êtes un cerf-volant, vous pouvez voler mais vous êtes fragile et vous avez besoin d’autres mains pour continuer votre chemin. Nous avons besoin de solidarité pour avancer, c’est le cas des migrantes. En plus de ces objets, nous allons utiliser toutes les formes d’expression pour partager la parole féministe qui éclaire les plus vulnérables et critique les violences endurées. Il y aura des chants, des danses mais aussi des discours. Pour une fois, ce seront des exilées qui parleront au nom des Européens. Kurde, Arménienne, trans, femme, nous avons des revendications collectives qui critiquent cette politique qui crée un monde de guerre et de violences aux frontières.


[NICE MATIN] Nice_1er Juin_« Nous voulons une Europe sans muraille », les féministes d’Europe convergent à Nice samedi pour faire entendre leur voix. Les propos de Pina Selek dans un article paru dans Nice-matin recueillis par Christophe Cirone. Lire l’article (réservé abonné.e.s).

Nice-Matin: Pourquoi lier le féminisme et la migration?

Pinar S: Le féminisme, ce n’est pas seulement revendiquer les droits des femmes. C’est une critique sociale, une aspiration à la liberté qui met en question l’ordre patriarcal et la culture de domination masculine. Ces frontières, ce ne sont pas les femmes qui les ont conçues! Nous voulons faire entendre cette parole féministe qui, à la base, est antimilitariste.


[LE COURRIER] Genève_1er Juin_Samedi, une manifestation féministe européenne dénoncera à Nice la criminalisation de la migration, dont les femmes souffrent particulièrement. Un article de Christophe Koessler Le Courrier en page 9 – Télécharger l’édition du jour.


[EL SALTO] Bilbao_1er juin L’action Toutes Aux Frontières ! annoncé dans El Salto (journal indépendant, militant et solidaire) 

Traduction de la banderole: Les femmes dépassent les frontières !

[MEDIAPART] France_1er juin_Sur médiapart, un article de Natalia Hirtz, chercheure au Gresea. Dans cet article, Hirtz explique l’importance de la journée d’action féministe Toutes Aux Frontières! dans le contexte actuel, marqué notamment par le « nouveau pacte sur la migration ».

[MEDIAPART] L’appel de Pinar Selek à la Une de Mediapart!
Hey ! Je vous appelle à nous rejoindre à Nice, le 5 juin. Faites tout pour ne pas nous laisser seules. Organisez-vous et formez des ruisseaux pour être avec nous.

[ GURE IRRATIA] Ekintza feminista Europako mugen kontra
Toutes Aux Frontières ! à la radio basque ! Alice Athané et Maite Galartza sur la radio GURE IRRATIA.

[MEDIAPART] Article de Pinar Selek (30 mars 2021) dans Mediapart. Je suis un cerf-volant.

[8 MINUTES] Toutes Aux Frontières ! dans la lettre 08 minutes des femmes du 8 mars (Suisse) ! Télécharger.

[PATRIOTE] L’édito de Pinar Selek dans le Patriote n°386 du 4 mars !

[ RADIO ONDAROSSA] Une émission de radio italienne consacrée à Toutes Aux Frontières !
RADIO ONDAROSSA (24 février 2021) : Toutes Aux Frontières. Appello per un’azione femminista contro le frontiere europee. Con due compagne di NUDM Ponente Ligure parliamo dell’azione transnazionale femminista contro le frontiere prevista a Nizza per il 5 giugno prossimo.

[ MEDIAPART] Notre appel est sur Media part (16 janvier 2021) Mediapart – blog de Pinar Selek